Histoire et Patrimoine

 

 

Un orgueilleux clocher
Portail de l'église de Chassignolles
Portail sud donnant autrefois accès au prieuré
Portail église Chassignolles
Fronton et tympan armorié du portail de la chapelle seigneuriale Sud

La paroisse dépendait de l'Abbaye de Déols dont elle formait dès le XIIème siècle un prieuré-cure du nom de Saint Etienne. Ces bâtiments étaient situés au sud de l'église paroissiale. Le cimetière était près de l'église, ce n'est qu'en 1793 que celui-ci fut déplacé à l'extérieur du bourg.

Au XIVème siècle, le village était entouré de fortifications dont il ne reste rien. De l'époque moyenâgeuse, seule l'église subsiste.

 

CHASSIGNOLLES est situé sur une colline et nous pouvons voir son clocher à l'horizon quelle que soit la route empruntée. De nos jours, nous comptons toujours de nombreux bois de chênes et beaucoup de " bouchures " (haies) délimitent les champs : un paysage de bocage que George Sand qualifia de Vallée-Noire.

 

La superficie de la commune est de 2 994 hectares et son altitude va de 204 m à 376 m. Elle est traversée par 3 cours d'eau : La Couarde, la Vauvre et le Ris Blanc.

La commune dépend de la région Centre-Val de Loire, de l'arrondissement de La Châtre, du canton de Neuvy-St-Sépulcre, de la 2ème circonscription de l'indre et de la Communauté de Communes de La Châtre - Sainte-Sévère

Ses habitants sont les Chassignollais.

 

L’église St Etienne

 

Portail église Chassignolles
Fronton du portail de la chapelle seigneuriale Nord. Les armoiries ont été martelées (à la Révolution ?)

Elle date des XIIème et XVème siècles.

La nef est construite en pierres magnifiquement taillées dans le granite de Crevant. Elle est de style romano-gothique et date du milieu du XIIème siècle. Quant aux deux chapelles seigneuriales, de chaque côté du chœur, elles furent ajoutées à la fin du XVème siècle. L'église a été classée au titre des monuments historiques le 4 Janvier 1921.


Une grange à "porteaux"

Les granges à "porteaux"

 

Une grange et son "porteau"

L'origine de ces granges, typiques de la région, remonte au milieu du XIXème siècle. Leurs importants auvents servaient d'abris pour effectuer les travaux agricoles, ranger les outils, voire y partager un repas après la fin des gros travaux, ou lors des noces.

Pour en savoir plus, voir : Maisons paysannes en Berry. Jean-Yves Hugoniot



Le moulin de Chapin

Les Moulins

 

La commune comptait plusieurs moulins qui dataient d’avant 1665 (les registres ayant été détruits, il n’est pas possible d’avoir une date de construction précise).

On trouvait Busserolles en 1518, disparu. Deux moulins existaient à Cosset en 1292, disparus. Les Mouches en 1482 ferme en 1906. Ribbes en 1604 arrête en 1962. Vauvre connu en 1680 disparaitra à la Révolution. On parlait de Chapin en 1573 (photo ci-contre) qui fermera en 1973. Sauvageat existe toujours. Ceux qui restèrent furent agrandis entre 1875 et 1900.

(voir livre de Ton Aben)


Sentier botanique
Sentier botanique

Sentier botanique

Terrain de Bi-cross

 

C'est à l'initiative de Mr Bouet, instituteur, et des élèves que sont nés les projets du terrain de bi-cross en 1991 (photo de gauche), puis celui du sentier botanique en 1993 (photo de droite).


Restes du Château de Villemort

Le Château de Villemort

 

Situé sur le chemin de Chassignolles à Cluis. Il connut depuis le moyen-âge (première source 1292), plusieurs propriétaires (dont Jacques Cœur en 1450) suite à des héritages, mariages ou achats. (Voir livre de Mme et M Darrigo)


Chêne Pendu
"Comme les plus ingénieuses productions de l'artiste et de l'artisan sont peu de choses au prix de la majesté d'un vieux chêne !" George Sand

Le Chêne Pendu

 

Chêne géant daté de 1405 selon les archives. Il trône au "milieu" du bois de Villemort, à la limite de 3 communes : St-Denis-de-Jouhet, Fougerolles et Chassignolles. La canicule de l'an 2003 lui fut fatale, mais, même mort il reste fièrement debout et vous rappelle légendes et histoire : le druide et sa faucille, St-Louis rendant la justice, son symbole de force et de dignité au service de la liberté du peuple depuis la Révolution française.

Cliquer sur l'image pour découvrir la légende du Chêne